Mardi, Juin 27, 2017

Appui à l`élaboration du rapport périodique au titre de la CAT par la Gabon

Appui à l`élaboration du rapport périodique au titre de la CAT par la GabonLibreville(Gabon) ,10 décembre 2016

Libreville(Gabon) ,10 décembre 2016. Le Centre des Nations Unies pour les Droits de l`Homme et la Démocratie en Afrique Centrale en partenariat avec le ministère de la justice et des droits de l`homme a organisé, à Libreville(Gabon) du 07 au 09 décembre 2016, un atelier sur l`appui à l`élaboration du rapport périodique au titre de la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. L`atelier qui s`est tenue dans les locaux de la Commission Nationale des Droits de l`Homme a connu 29 participants dont 10 femmes, tous membre du comité interministériel chargé de la rédaction des rapports des Organes des Traités y compris l`Examen Périodique Universel.

La cérémonie d`ouverture était rehaussée par la présence du Directeur Général du ministère de la justice qui a prononcé l`allocution du Ministre et le Directeur du Centre Régional des Nations Unies pour les droits de l`homme et la démocratie en Afrique Centrale.

A titre informatif, le Gabon a ratifié la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, le 8 septembre 2000, soit 13 ans après son entrée en vigueur le 26 juin 1987. Il a ensuite ratifié le protocole facultatif de la CAT le 22 septembre 2010, soit 8ans après son adoption en 2002. Le Gabon a entamé le processus de l`établissement du mécanisme national de prévention de la torture MNP, qui était prévu en 2011 soit un retard de 6ans. Ensuite, le Gabon a soumis son rapport initial auprès du Comite de la CAT le 26 octobre 2011 et la Publication des observations finales a eu lieu le 16 février 2012. Le rapport en cours d`élaboration était attendu en 2016. Appui à l`élaboration du rapport périodique au titre de la CAT par la Gabon

Apres avoir présenté les thèmes sur le contenu normatif de la convention et les directives de la procédure simplifiée de la rédaction des rapports, les participants ont continué les travaux en groupes. Et dans le souci de recueillir le maximum possible d’informations, chaque groupe a eu à travailler sur ses questions de départs ainsi que sur celles des autres groupes.

Au terme de l`atelier, une feuille de route a été adoptée par l`ensemble de participants. Il prévoit d’abord l`organisation d`un atelier national de validation du draft du rapport le 5mars 2017, ensuite l`adoption du rapport par le Conseil des ministres en fin mars 2017 et enfin la soumission du rapport auprès du Comité de la CAT en fin avril 2017.

La cérémonie de clôture a été animé par les allocutions du Directeur du centre et de la Directrice des droits de l`homme au ministère de la justice en charge des droits de l’homme.