Dimanche, Juin 25, 2017

Protection des droits de l’homme dans le contexte de lutte contre le terrorisme : Echange sur le rôle des forces de défense et de sécurité

Protection des droits de l’homme dans le contexte de lutte contre le terrorisme : Echange sur le rôle des forces de défense et de sécurité

Maroua 06 Mars 2017

Maroua 06 Mars 2017 – Dans le but d’approfondir les connaissances des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) quant-au rôle qu’elles doivent jouer en matière de protection des droits de l’homme dans le contexte du terrorisme, et de renforcer leur collaboration avec les chargés de protection des agences humanitaires et les Organisations de la Société Civile (OSC) déployées sur le terrain, le Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale (le Centre) a organisé à Maroua une journée d’échange avec les Force de Défense et de Sécurité sur le respect et la protection des droits de l’homme dans le contexte du terrorisme. Cette journée qui s’est tenue le 6 mars 2017 à l’hôtel Mizao a regroupé une vingtaine d’éléments du Bureau d’Intervention Rapide (BIR), de la Gendarmerie et de la Police basés à Maroua et ses environs, ainsi que des chargés de protection des agences humanitaires présents sur le terrain.

A travers une présentation détaillée du rôle des forces de défense et de sécurité en matière de respect et de protection des droits de l’homme dans un contexte de lutte contre le terrorisme, suivi des questions et d’échanges, les participants/es ont été édifiés/es sur les différents droits à protéger dans ce contexte spécifique ; le rôle qui est le leur dans la protection de ces droits ; la nécessité de créer et de maintenir un cadre d’échange et de collaboration avec d’autres acteurs notamment les chargés de protection afin d’éviter les atteintes aux droits de l’homme ou de trouver les réponses adéquates au cas où ces violations se produisent. Les FDS et les chargés de protection étaient tous unanimes sur la nécessité de créer un cadre de concertation permanent, incluant aussi les OSC qui travaillent dans le domaine des droits de l’homme pour une meilleure collaboration afin de limiter, voir éviter les violations des droits de l’homme dans la région de l’extrême-nord. Protection des droits de l’homme dans le contexte de lutte contre le terrorisme : Echange sur le rôle des forces de défense et de sécurité

Plusieurs recommandations ont été faites à l’issue de cette journée notamment la nécessité pour le Centre de multiplier les sessions de sensibilisation à l’endroit des FDS sur les droits de l’homme et celle d’appuyer les sessions de restitution organisées par les différentes unités afin d’accroitre le nombre des officiers et d’éléments sensibilisés sur les questions des droits de l’homme. Il a été également recommandé l’organisation d’une rencontre élargie entre les FDS, les OSC de défense des droits de l’homme et les chargés de protection afin de procéder à la mise en place du cadre de concertation mentionné ci-haut. Lors de la session sur la collaboration entre les FDS et les chargés de protection, le HCR s’est dit prêt à soutenir le renforcement des capacités des FDS sur la protection des réfugiés en cas de besoin. Les FDS ont également souhaité qu’il y ait échange des contacts avec les chargés de protection et plus tard avec les défenseurs des droits de l’homme pour permettre une communication facile et une concertation sur les aspects nécessitant leurs interventions.

Cette journée d’échange avait été recommandée par les chargés de protection lors de la formation sur la prise en compte des droits de l’homme dans la réponse humanitaire organisée à leur intention par le Centre en octobre 2016.