Dans le monde
  • 31 Août 2017
  • 0 Commentaires
  • Vues

Le Comité des Nations Unies contre les disparitions forcées examinera le Gabon et la Lituanie.

GENÈVE (31 août 2017) - Le Gabon et la Lituanie seront examinés par le Comité des Nations Unies contre les disparitions forcées (CED), qui se réunira à Genève du 4 au 15 septembre.

Le Comité, composé de 10 experts indépendants des droits de l'homme de divers pays, supervise la mise en œuvre de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées. Le Gabon et la Lituanie font partie des 57 États qui ont ratifié la Convention à ce jour et sont donc tenus de soumettre un rapport pour examen par le Comité.

Les réunions publiques, qui seront diffusées sur le Web à l' adresse http://webtv.un.org, se tiendront aux dates et heures suivantes:

Gabon: de 15h00 à 18h00 le 4 septembre; de 10h00 à 13h00 le 5 septembre.

Lituanie: de 15h00 à 18h00 le 5 septembre; de 10h00 à 13h00 le 6 septembre.

Lieu: Palais des Nations, Salle XVI.

Les membres du Comité discuteront avec les délégations des États respectifs de diverses questions liées à la mise en œuvre de la Convention et entendront également les représentants des ONG et des institutions nationales des droits de l'homme.

Pour plus d'informations, y compris les rapports du Gabon et de la Lituanie, cliquez ici.

Le CED publiera ses conclusions, appelées Observations finales, le 15 septembre, ici.

.